Projet Objectifs Parc Vauban Histoire Objectifs Touristiques Evénements Contacts

Banner publicitaire / Evénements (640 x 70 px)

Première page

Histoire

Sur le cours moyen de Mureș, à l’entré de la fortification de ouest des Apuseni et au bout du nord du plateau transylvain on a découvert des preuves sur l’existences des tribus des agriculteurs et de bergers datant du néolitique. On retrouve des témoignages sur la population de ce site plus tard aussi sur l’axe chronologique, à l’époque du bronze et du fer.

Beaucoup plus tard on retrouve ici les anciens Daces qui ont élévé un rempart important – la cité Apoulon. La conquête romaine de 106 après Christ, a déterminé la construction d’un rempart permanent destiné à garder l’entré dans le site aurifère et le chemin de l’or vers Rome. A Apulum on a fondé les bases de l’administration romaine en Dacia par la construction de deux villes autour du rempart Colonia Aurelia Apulensis et Colonia Nova Apulensis.

L’essor de ces centres urbains s’est perdu dans le brouillard d’une histoire marquée de migrations, de guerres et de masacres. Les sources indiquent l’existence d’une cité médievale en 1199, nomée Alba Iulia- La Cité Blanche de Gyula.

Ensuite, la cité est mentionnée comme capitale du voivodat et puis du Principauté de la Transylvanie et résidence de l’Evêché Catolique de la Transylvanie.

La domination autrichienne instaurée après 1700 a determiné la transformation de la Cité médievale dans un bastion militaire inspiré par le constructeur français Sébastien Le Prestre de Vauban. La construction a été réalisée entre 1714-1738, avec un système de défense formé de trois lignes de murs renforcés par sept bastions et délimités de trois lignes de fossées.

La Cité a été temoin de la fin tragique des trois dirigeants de l’émeute de 1785 - Horea, Cloşca şi Crişan. Parmi les grands faits historiques on cite la Grande Assemblée Nationale de 1 décembre 1918 qui a exprimé le désir de l’union de tous les Roumains.

Le roi Ferdinand I et la reine Maria ont consacré l’importance d’Alba Iulia pour l’histoire du peuple, en organisant ici le 15 octombrie 1922, leur cérémonie officielle de couronnement comme rois de tous les Roumains des provinces historiques unies.

Chaque année, le 1 décembre, on fait revivre à Alba-Iulia ce moment primordial de la naissance du peuple roumain, par les manifestation qui confirment le rôle de la Cité –Symbole de la Grand Union des Roumains.